entretien et petite réparation en plomberie

Les bonnes mesures à prendre pour résoudre des problèmes d’entretien en plomberie sans faire intervenir un plombier

Parfois, vous êtes appelé à résoudre des problèmes de plomberie sans passer par l’intermédiaire d’un professionnel. Il vous faudra seulement adopter de bonnes pratiques pour détecter l’origine d’ une fuite. Le remplacement de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que le blog vient vous secourir.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Le compteur ne ment presque jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit forcément d’une fuite.

Fermez votre robinet principal d’alimentation en eau pendant 12 à 24 heures au minimum pour identifier la source du problème.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir rouvert. Notez l’écart puis calculez la différence pour connaître exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en stoppant le robinet niché au niveau de votre compteur, en aval. Ne le réactivez seulement qu’après douze à 24 heures.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, notez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, décalitres et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à vongt quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite .
  • Le compteur une fois rouvert consignez une nouvelle fois sur bloc-note ce qu’il affiche. Ouvrez également le robinet pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un oeil sur le compteur d’eau . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Notez l’indication finale après l’avoir stoppé de nouveau . Ca y est, vous avez noté ce que votre compteur d’eau a révélé ; il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour déterminer votre valeur exacte de perte de volume d’eau. votre débit réel de fuite de tuyauterie se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre compteur .
  • La fuite est maintenant décelée , le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’ inspecter toutes installations pour combler la fuite de tuyauterie.

 comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

La fuite de plomberie peut surgir d’ un tuyau ou un raccord de mauvais état.

  • Quelle solution de bouchage choisir pour son tuyau fuyant en Cu

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont particulièrement efficaces pour obturer une fuite sur un tuyau en Cu.

  • Le raccord ne remplit plus son rôle : Ce qu’il faut faire

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, remplacez carrément le joint.

  • Obturer un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

Pour colmater une fuite sur tuyau en cuivre , polissez délicatement le conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un chiffon bien propre ; polissez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour réussir votre polissage , choisissez un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Tranchez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela terminé , vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte uni et moelleux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, frangmenté et modelé . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante polie . Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans difficultés. Il vous suffit de patienter le temps nécessaire pour laisser durcir le produit et permettre un colmatage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Réparer un problème de fuite sur tuyau Cu en utilisant d’un ruban adhésif spécial :

Prenez un morceau de toile émeri fine, du papier abrasif ou de la brosse métallique ; commencez à abraser votre tuyau en cuivre . Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande autoamalgamante adhésive car vous allez l’appliquer sur la conduite.

les bonnes pratiques pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

Une fuite a été détectée au niveau de la bague en PVC. Que faire ? Trois solutions s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

 La bonne solution de colmatage pour sa tuyauterie Cu en cas de fuite d’eau dans vos canalisations de plomberie

Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie , vice de conception , soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite d’eau . A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour colmater les fuites les moins importantes ; installation d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au distributeur en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la surface à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

 Comment Réparer une fuite sur tuyau PVC sans recourir à un plombier : Les dix bonnes pratiques

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par fermer le compteur

Le compteur est maintenant fermé , il vous faudra ensuite vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie endommagée de votre canalisation.

  1. Repérez et sectionnez la partie défectueuse du tuyau PVC :

Il vous faudra en premier lieu souligner les zones de découpe de la partie endommagée du tuyau PVC. Servez-vous d’ un marqueur pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la sectionner .

  1. Polissez les fragments résiduels :

L’utilisation d’un couteau simple, d’un cutteur ou d’un papier abrasif est ici préconisée en alternative à celle d’un ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Maintenant, il vous faudra nettoyer les zones de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout imprégnée d’alcool pour purifier les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur 3 à cinq cm . Pour ce faire, vous pouvez employer un produit nettoyant ordinaire .

  1. Le dégivrage des champs de contact est capital ; ça se déroule maintenant !

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il vous faudra le faire.

  1. Prenez votre ruban métreur pour calibrer les éléments de tuyau à remplacer

Mesurez la partie à remplacer ; soustrayez 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le jaugeage une fois effectué , opérez le découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur des zones à découper. Tronçonnez le tube de remplacement ; décapez- en les bouts .

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra le joindre à votre système de tuyauterie :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être dénouées pour l’extraire du mur.

  1. L’assemblage est terminé ? Place au des surfaces de contact

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, soit par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux extrémités du tube neuf ? Maintenant il vous faudra saisir le tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

conseils pour remplacer une chasse d’eau par soi-même : les six étapes clés

Coupez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir puis, videz la chasse d’eau en la tirant avant de la remplacer .

  1. Détachez le couvercle de la chasse d’eau :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil en assurant la liaison .

  1. Il est temps pour vous maintenant de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique qui le fixe .

  1. Pour préparer votre toilette à l’installation de votre nouvelle chasse d’eau ; pensez à retirer le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Détachez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé ; dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir avec une clé spéciale.

  1. Pour un montage réussi de votre nouvelle chasse d’eau , vous devez replacer le réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clé spéciale pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. Le remontage robinet-flotteur est indispensable pour réussir la pose de la nouvelle chasse d’eau

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’ une clef adaptée , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre nouvelle chasse d’eau :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, il vous faudra également installer le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

entretien et petites réparations en plomberie

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est facile en cinq démarches

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : désactivez puis mettez hors tension le chauffe-eau

Avant de détartrer un chauffe-eau , commencez déjà par débrancher son disjoncteur principal tout en détachant le fusible.

  1. C’est maintenant que vous devez le nettoyer

Un chauffe-eau électrique à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance du chauffe-eau électrique

La vidange est effectuée ? Bravo ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Le chauffe-eau a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans problème ? Il ne vous reste plus qu’à la pasteuriser
  2. Avant de réactiver le chauffe-eau , vous devez remettre la platine à sa place

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.